Le Val de Vid se trouve sur le haut plateau de Castille et Léon, au nord-ouest de Madrid. Lorsque Jose Antonio Merayo a réalisé son rêve de posséder son propre domaine et de fonder Bodegas Val de Vid en 1996, son choix de Rueda n'était pas arbitraire. Ce paysage sauvage est caractérisé par des sols pierreux riches en calcaire et en fer, mais pauvres en nutriments. La rivière Douro traverse la région et plusieurs affluents s’écartent, pour former des sols propices à la culture du raisin. Les journées chaudes et les nuits fraîches sont essentielles au maintien de la fraîcheur des raisins Verdejo qui dominent la région. Le vignoble dont proviennent tous les vins de la société est situé dans les environs de la municipalité de Serrada, à côté du fleuve Douro et au cœur du D.O. Rueda, dans un terrain inconfortable pour les promenades, mais fantastique pour la culture de la vigne. Aujourd'hui, Val de Vid possède 20 hectares de vignes et contrôle 60 hectares supplémentaires dans la région de La Seca au cœur de Rueda, plantés exclusivement du cépage Verdejo. La région, située entre 700 et 800 mètres d'altitude, est soumise à des hivers très longs et froids, des gelées tardives et des étés secs et chauds, uniquement altérés par des tempêtes intempestives. Ces facteurs obligent les vignes à rechercher leurs ressources en eau en profondeur, ce qui donne des raisins avec des niveaux de sucre et d’acidité parfaitement équilibrés. Ce domaine viticole de Serrada est dédié à la protection de l'environnement et sa viticulture peut être qualifiée de semi-écologique. Les professionnels de la Maison contrôlent tout le processus, de la taille et des traitements des plantes, au travail du millésime et à la maturation du raisin. En janvier 2005, la cave fut modernisée, et en associant les dernières technologies aux méthodes de vinification traditionnelles, ils produisent des vins blancs d'une qualité exceptionnelle qui expriment leur sol et leur climat. Tout ce qui fait Val de Vid est à la fois complémentaire et paradoxal: la passion et la sueur; l'illusion et le travail; l'expérience et l'incertitude. Une manière de comprendre le vin et le vignoble, «hérités de nos ainés, sans qui nous ne pourrions pas imprimer le caractère propre de nos vins.»