Sur les terroirs graveleux de l’Entre-deux-Mers, à un kilomètre de l’Abbaye de la Sauve Majeure se situe le Château de Fontenille. C’est au 12ème siècle que la réputation de l’Abbaye de la Sauve est à son apogée et sous l’impulsion de l’Église, le vignoble se développe. L’abbaye joue un rôle décisif en défrichant les coteaux pour y implanter la vigne. Au 15ème siècle, les archives de l’Abbaye font état du Domaine de Fontenilles. Après avoir découvert les capacités des terroirs de l’Entre-deux-Mers et leur potentiel à produire de grands vins, Stéphane Defraine prend en main la destinée des vins de Fontenille en 1989, avec l'objectif de créer des produits haut de gamme dans les trois appellations. Stéphane Defraine a décidé de restructurer le vignoble, de densifier les plantations, choisir les bons clones et les bons porte-greffes pour améliorer la qualité des 67 parcelles. Trente années de travail ont permis au Château de Fontenille d’être aujourd'hui reconnu comme un des fleurons des bordelais. Le vignoble couvre 56 hectares, soit 20 de vignes blanches et 36 de vignes rouges. Deux types de sol cohabitent à Fontenille. Celui des rouges est fait de sols protégés des dépôts alluviaux, constitués de graves argileuses sur calcaire, et le deuxième, constitué de limons souvent graveleux sont des sols plus froids, très adaptés à la production de vins fruités en blanc et rosé, grâce à une lente fin de maturité. Depuis 2005, le Domaine met tout en œuvre pour se passer de l’utilisation de produits chimiques et réduire l’impact environnemental de l’entreprise. Le sol est un support d’activité biologique qui fournit à la vigne, l’eau et les éléments minéraux nécessaires à son développement, contribuant à l’expression qualitative de ses vins. Stéphane Defraine est animé par la passion et la volonté farouche de faire le travail qu’il aime, celui de la terre, et le rêve de faire du bon vin. Il réalise la chance d'avoir ces excellents terroirs, dignes des plus grands Bordeaux: « Le vin comme l’amitié demande beaucoup d’attention, d’égards. Comme l’amitié, comme le pain, il se partage. Les vins du Château de Fontenille méritent d’être goutés, dégustés et appréciés. Ils seront toujours les amis fidèles sur lesquels on peut compter lorsque la vie mérite d’être fêtée.»