Notre entreprise a été créée par mes parents, Michèle et Jean-Yves Arnaud, en 1981. Tous deux issus de familles de viticulteurs, ils ont souhaité exploiter leurs propres terres et se sont lancés en 1981. Ils ont débuté en achetant 2 hectares de vignes et ont peu à peu augmenté la surface du domaine. Ils ont continué à exercer leurs activités professionnelles respectives en consacrant tout leur temps libre (soirées, week-ends, vacances) aux travaux de la vigne, à la production et à la commercialisation de leurs vins. J’ai pris la suite en 2013 après avoir travaillé 15 ans dans le bâtiment et les travaux publics à la Réunion, dans le sud-est et en région parisienne. C’était un retour aux sources pour moi mais même si j’avais baigné dans le milieu de la vigne et du vin depuis mon plus jeune âge, j’avais tout à apprendre. J’ai eu la chance de bénéficier du savoir et de l’expérience de mon père qui a travaillé pendant plus de 40 ans auprès d’André Lurton dans de grands Châteaux en Pessac Léognan. Aujourd’hui il n’est plus là et nous poursuivons l’activité avec ma mère et Miguel Rabouy. Notre exploitation s’étend désormais sur 40 hectares. NOTRE SAVOIR FAIRE Nous avons toujours cultivé la vigne en agriculture raisonnée, c’est-à-dire que les traitements ne s’effectuent pas de manière systématique mais aux moments opportuns pour éviter la contamination des maladies. Nous veillons également à doser les produits à des concentrations les plus faibles possibles. Nous utilisons des produits de bio contrôle, c’est-à-dire non cancérogènes et qui répondent à un cahier des charges spécifiant qu’ils ne sont ni nocifs pour l’homme ni pour l’environnement. Nous sommes convaincus qu’il faut encore évoluer pour arriver très rapidement à une viticulture durable et respectueuse de l’équilibre environnemental. UNE PRODUCTION EN TRANSITION Nous avons toujours cultivé la vigne en agriculture raisonnée, c’est-à-dire que les traitements ne s’effectuent pas de manière systématique mais aux moments opportuns pour éviter la contamination des maladies. Nous veillons également à doser les produits à des concentrations les plus faibles possibles. Nous utilisons des produits de bio contrôle, c’est-à-dire non cancérogènes et qui répondent à un cahier des charges spécifiant qu’ils ne sont ni nocifs pour l’homme ni pour l’environnement. Nous sommes convaincus qu’il faut encore évoluer pour arriver très rapidement à une viticulture durable et respectueuse de l’équilibre environnemental.